Quels aliments devrait-on présenter en premier à notre bébé ?

L’alimentation des nourrissons est un apprentissage passionnant, aussi bien du côté du bébé que de ses parents. Mois après mois, les papilles de bébé vont se mettre en éveil, apprécier de nouvelles saveurs et découvrir de nouvelles textures. L’alimentation est importante pour créer du lien avec votre bébé, partager des moments de découverte, le rendre curieux de tous ces nouveaux goûts et couleurs…

Si les premiers mois le nombre d’aliments que bébé peut manger est assez limité, au bout de 10 mois vous allez pouvoir commencer à faire preuve d’imagination et de créativité… Mais toujours en faisant attention à son petit système digestif ! Alors, quels aliments devrait-on présenter en premier à notre bébé ?

Si vous voulez plus d’information à ce sujet, vous pouvez consulter le blog du site potpotam.fr, qui est un spécialiste de la question puisqu’ils créent eux-même leurs petits pot pour bébé  en utilisant un type de cuisson nouvelle technologie. Le résultat est bluffant : les petits sont frais et bio, mais leur DLC est de 90 jours. Une vraie avancée technologique dans le domaine de l’alimentation pour enfant.

Quand commencer à introduire de nouveaux aliments à bébé ?

Les nourrissons peuvent commencer à consommer des aliments solides autour de 6 mois. Il existe plusieurs signes qui montrent que votre bébé est prêt pour la diversification alimentaire et tous ces indices ne sont pas forcément liés à l’alimentation ! Par exemple, si bébé peut s’asseoir sans aide et contrôle, les mouvements de son cou sont des signes positifs.

S’il conserve la nourriture dans sa bouche sans immédiatement la faire ressortir avec sa langue, s’il ouvre volontairement la bouche lorsque vous lui présentez des aliments, s’il s’intéresse aux aliments que vous mangez ou encore s’il indique qu’il ne veut pas manger tel ou tel aliment en détournant ou reculant la tête… Autant d’indices qui montrent que bébé est éveillé face à la nourriture, et donc prêt pour la diversification alimentaire ! Bien sûr, vous pouvez continuer à l’allaiter, et ce, aussi le temps que bébé et sa maman seront à l’aise.

Introduire les aliments solides en douceur…

La phase d’introduction est primordiale pour bébé. Chaque semaine, il va découvrir dans son assiette de nouvelles couleurs, saveurs et textures ! Pour un apprentissage en douceur, l’important est de lui présenter les aliments un à un, et de lui laisser deux ou trois jours d’adaptation. Par exemple, donnez-lui en dessert une compote de bananes pendant 3 jours, puis passez à la compote de pommes. Bébé boude un des aliments ? Ne le forcez pas et passez à un autre, vous y reviendrez plus tard, il existe suffisamment d’autres aliments !

Les aliments solides à présenter à un nourrisson âgé de 6 à 9 mois

Dès les 6 mois, les possibilités sont nombreuses. Concernant les légumes, préférez les légumes jaunes, verts, orangés, à savoir des haricots verts, des courgettes sans pépin, des carottes, des courges… Faites-les cuire à la vapeur et réduisez-les en purée ou en bouillie, bébé va adorer !

Pour les fruits, présentez à bébé de la banane ou de la pomme en compote. Côté viande, donnez à bébé de la viande maigre et blanche, comme de la dinde et du poulet, ainsi que du poisson maigre comme du colin, de la sole et du cabillaud, et pensez bien à retirer les arêtes ! À cet âge, bébé peut également consommer des jaunes d’œufs durs, des produits céréaliers, des haricots secs et du yaourt faible en matière grasse.

Les aliments solides à présenter à un nourrisson âgé de 9 à 12 mois

Bébé vient d’avoir 9 mois ? Il va pouvoir avoir une alimentation plus variée ! Présentez-lui des produits céréaliers comme du pain de blé entier, du riz, des pâtes… Du côté des légumes, finies les purées, vous pouvez enfin passer aux légumes cuits mous ou grossièrement écrasés. Concernant les fruits, commencez à lui présenter des fruits frais mous. Pelez, épépinez-les et coupez-les en morceaux, bébé va en raffoler ! Idem pour la viande et le poisson, vous pouvez les cuire à la vapeur puis les émincer ou les couper en très petits morceaux. Et pour les produits laitiers, vous allez commencer à pouvoir lui présenter des produits laitiers de vache entiers (3,25%).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*